Lorsqu’un couple se sépare, la garde des enfants est souvent l’une des questions les plus difficiles à régler.

Si les deux parents veulent continuer à jouer un rôle actif dans la vie de leurs enfants, ils doivent se mettre d’accord sur la forme que prendra cette garde à l’avenir. Tous les détails sur URL. Il existe deux principales modalités de garde : la garde conjointe et la garde exclusive.

En parallèle : France Inter : Le meilleur endroit pour regarder la télévision française

Dans les deux cas, il s’agit du lieu de résidence de l’enfant et de la personne qui a le contrôle des décisions importantes concernant son éducation. Pour vous aider à choisir le type de garde qui convient le mieux à votre famille, nous vous présentons les principaux avantages de chacune d’elles afin que vous puissiez prendre une décision plus éclairée.

Qu’est-ce que la garde partagée ?

La garde conjointe est un type de garde d’enfant dans lequel les deux parents partagent la garde légale et physique de leur(s) enfant(s) après un divorce ou une séparation. Tous les détails sur Informations complémentaires.

A lire également : Mariage sur les cartes pour Aditya Seal, Anushka Ranjan

Il s’agit d’un arrangement dans lequel les parents partagent la responsabilité des soins, de l’éducation et de la formation de l’enfant.

La garde conjointe n’implique pas un partage égal du temps parental. Elle signifie plutôt que les deux parents prendront des décisions concernant l’éducation de l’enfant et qu’aucun des deux n’a une position « principale » ou « dominante ». Les dispositions relatives à la garde conjointe varient considérablement d’un État à l’autre, et certains États n’autorisent pas la garde conjointe.

Qu’est-ce que la garde exclusive ?

La garde exclusive signifie qu’un seul parent s’est vu confier la garde d’un enfant à la suite d’un divorce ou d’une séparation. Le parent qui obtient la garde exclusive a le droit de prendre toutes les décisions concernant la santé, l’éducation et le bien-être de l’enfant. Dans le cas d’un divorce, la plupart des États ont une norme de « parent principal » et de « parent secondaire ».

Le parent principal est la personne qui a plus de temps de garde avec l’enfant que l’autre parent, qui est alors le « parent secondaire ». La garde principale est accordée dans environ deux tiers des cas de garde.

La garde exclusive est accordée lorsque l’un des parents est jugé inapte, ou lorsqu’il existe un conflit de longue date entre les parents et que le tribunal ne parvient pas à décider avec qui l’enfant doit vivre.

Avantages de la garde conjointe

– Les enfants ont leur mot à dire sur les modalités de garde : De nombreux enfants veulent participer au processus de décision sur ce qu’ils feront de leur vie après le divorce de leurs parents.

La garde conjointe donne aux enfants une voix dans le processus, de sorte qu’ils peuvent discuter de leurs sentiments, poser des questions et apporter leurs propres pensées et idées au processus de décision.

– Amélioration de la relation parent-enfant : Lorsque les enfants ont une relation solide avec leurs parents, ils sont moins susceptibles de souffrir d’anxiété et de dépression, de consommer de l’alcool et des drogues et d’avoir des problèmes de comportement. C’est pourquoi la garde conjointe peut contribuer à renforcer les relations entre les parents et leurs enfants.

Inconvénients de la garde conjointe

– Communication accrue : La garde conjointe est plus avantageuse pour les parents et les enfants qui ont des compétences de communication positives et qui peuvent travailler ensemble pour trouver une solution qui convient à tous. S’il y a beaucoup de colère et de négativité entre les parents, la garde conjointe n’est peut-être pas la meilleure option. – Une charge financière et émotionnelle plus lourde pour les deux parents : Un parent qui a la garde exclusive de son enfant a moins d’obligations et a besoin de moins de temps pour gérer son emploi du temps quotidien. Cependant, lorsque les parents partagent la garde, ils doivent élaborer un plan qui fonctionne pour tous, ce qui peut signifier une charge financière et émotionnelle supplémentaire pour les deux parents.

Avantages de la garde exclusive

– Réduction des conflits entre les parents : Lorsqu’un enfant vit avec un parent et non avec l’autre, le risque de conflit entre les deux parents est élevé. En effet, le parent qui n’a pas la garde de l’enfant peut éprouver du ressentiment envers celui qui l’a et vice versa. Lorsqu’un parent a la garde exclusive, son enfant est sa priorité absolue, ce qui peut contribuer à réduire les conflits entre les deux parents. – Plus de temps et d’attention de la part du parent qui a la garde exclusive : Lorsqu’un parent a la garde exclusive, il n’a pas d’autres distractions. Il peut accorder à l’enfant toute son attention, son temps et son énergie.

Inconvénients de la garde exclusive

– Continuité dans la vie et les relations de l’enfant : Lorsqu’un enfant est élevé avec un parent et pas l’autre, il manque une partie importante de sa vie. Il n’a pas de relation avec le parent avec lequel il ne vit pas, ce qui peut avoir un effet négatif sur sa santé mentale. – Moins d’implication de la part de l’autre parent : Lorsqu’un enfant vit principalement avec un parent, l’autre parent peut avoir l’impression que son rôle dans la vie de l’enfant est moins important. Cela peut entraîner du ressentiment et du mécontentement de la part du parent qui n’a pas la garde.

Conclusion

Il existe deux principales modalités de garde : la garde conjointe et la garde exclusive. Dans les deux cas, il s’agit de savoir où l’enfant vit et qui a le contrôle des décisions importantes concernant son éducation. Pour vous aider à choisir le type de garde qui convient le mieux à votre famille, nous allons présenter les principaux avantages de chacune d’elles afin que vous puissiez prendre une décision plus éclairée. Lorsqu’un couple se sépare, la garde des enfants est souvent l’une des questions les plus difficiles à résoudre. Si les deux parents veulent continuer à jouer un rôle actif dans la vie de leurs enfants, ils doivent se mettre d’accord sur la forme que prendra la garde à l’avenir. Il existe deux principales modalités de garde : la garde conjointe et la garde exclusive. Dans les deux cas, il s’agit de savoir où l’enfant vit et qui a le contrôle des décisions importantes concernant son éducation.